Entité de Brugelette

Attre

Détails

eglattre1

Personne relais pour la paroisse d'Attre : Thérèse D'HAUFAYTAvenue St_Martin, 34 - 068 45 46 47 -

Eglise Saint-Martin

L'église d'Attre, dédiée à Saint-Martin, est issue de l'architecture de nos régions. L'édifice est composé de briques et pierres. Une chapelle seigneuriale est attenante au chœur. Le bâtiment est daté de 1780, d'après les chiffres figurant sur le portail. La nef se compose de trois travées séparées par des colonnes en pierre de Maffles.

Le chœur comprend un Maître-autel du XVIIIe siècle. Il est composé de bois marbré. Plus précisément, son style est qualifié de Louis XVI. Il est surmonté d'un fronton où figure l'Esprit-Saint. Au centre du meuble, un retable illustre la Nativité, encadrée de deux colonnes.

Une belle sculpture de bois polychrome, datée du XVIe siècle, représente le Saint Patron de l'édifice partageant son manteau. Elle est placée sur l'autel latéral de style « baroque ».

L'église d'Attre dispose d'un beau patrimoine héraldique représentant le nom des du Val de Beaulieu, cette famille est à l'origine d'un haras érigé à l'Abbaye de Cambron. Ils resteront propriétaires du château jusqu'en 1993.

Emilie Nisolle

Bibliographie : DESPINOY Georges, Attre – Notes d'Histoire, vol. 1, Attre, s.d. - LEQUEUX J.-M., Répertoire Photographique de Mobilier des Sanctuaires de Belgique (Province de Hainaut – Canton de Lens), Bruxelles, 1980.

 

La Chapelle Brunô - Attre

Situé à la rue de la Cailloutière, datant entre 1642 et 1732, ce monument tient son nom de la famille Bruno, qui occupait autrefois une ferme du même nom. Cette chapelle dont la hauteur est d'environ 1mètre 85, est en pierre de taille et réalisée en une seule pièce. Celle-ci est antérieure à l'inscription gravée dans le bas de son support galbé : « Erigée en 1893 par la famille « Florent Beghin-Breda » – Restaurée en l'année mariale 1943, le 3 octobre ».

Selon les témoignages d'anciens habitants, elle était anciennement installée à Chièvres, au chemin de la pannerie, sur une parcelle appartenant à la famille Bruno. En 1943, lors de la Deuxième Guerre Mondiale, elle fût transportée à Attre en vue de la protéger de la destruction, car elle était située à proximité du champ d'aviation.

Cet édifice fût également témoin d'un acte de désespoir entre 1914 et 1918, en effet un soldat allemand se suicida à ses pieds.

Nous savons également que la Chapelle Bruno a inspiré la réalisation d'un tableau, de croquis et d'un poème à M. Maurice Peltier.

La statuette actuelle remplace un premier prototype malheureusement détruit. Ce dernier était dédié à Notre-Dame des Champs. Cette statuette représentait la Vierge portant l'Enfant Jésus sur ses genoux. A ses pieds figurait un agneau et une gerbe de blé. Elle avait sans doute été réalisée par un artiste italien du nom de Guido Casci. Elle portait la date du 24 février 1938.

Emilie Nisolle

 

  • eglattre1

 

Brugelette

Détails

eglbrugelette1

Personne relais pour la paroisse de Brugelette : Anne-Marie BAUDUIN-WALLEZRue des Combattants, 7 - 068 45 46 21 -

Eglise Sainte-Vierge

L'église paroissiale de Brugelette, dédiée à la Sainte Vierge, comporte une partie gothique datant de 1557. L'architecture peut-être qualifiée de régionale par l'utilisation de briques et de chainages d'angles, matériaux caractéristiques de nos contrées.

Durant le XVIIIe siècle, le bâtiment a subi quelques modifications. En effet, la tour est engagée dans la structure de l'édifice, la nef et collatéraux sont identifiés comme étant de style classique. Cependant, le chœur a gardé son style dit « gothique tardif ».

Selon un chronogramme figurant sur la tour, la reconstruction de la partie actuelle est située aux alentours de 1834. La restauration de la toiture a été réalisée par l'architecte Hoton vers 1890.

L'église de Brugelette est en possession d'un beau petit patrimoine. Dans le chœur, l'autel majeur est orné du thème de l'Agneau de l'apocalypse. Le meuble est décoré du monogramme de Marie, accompagnée d'angelots. Une statue de l'Immaculée Conception couronne la partie supérieure de l'autel. Cet ensemble est situé entre le XVIIe et XVIIIe siècle. Il a été réalisé en marbres rouge, noir, blanc et est rehaussé d'or. Un certain nombre de monuments funéraires de familles importantes sont perceptibles dans l'édifice. L'église dispose également d'un beau patrimoine cultuel.

Emilie Nisolle

Bibliographie : Le Patrimoine Monumental de la Belgique (Wallonie/Hainaut Ath-att. B-F), vol.13, t.2, Liège, 1988, p. 525-526 - LEQUEUX J.-M., Répertoire Photographique de Mobilier des Sanctuaires de Belgique (Province de Hainaut – Canton de Len s), Bruxelles, 1980, p. 16- 21.

 

Chapelle Saint Joseph (Brugelette - Frésignies)

Cette chapelle, connue sous le nom de Saint Joseph ou de Frésignies, est également identifiée sous le vocable de Notre-Dame de Bohain. Cette construction, dont le corps est classique, dispose en son sommet d'un fronton baroque. Les matériaux qui la compose sont la brique, les moellons de grès et la pierre calcaire. L'intérieur de l'édifice dispose d'une voûte en briques appareillée en épis et par son ancienne décoration de carreaux polychromes à motifs géométriques et floraux retirés en 1982.

A l'origine cette chapelle abritait une statue de Notre-Dame de Bohain, dérobée en 1966. Aujourd'hui, une image de Saint Joseph portant l'enfant Jésus la remplace. Selon la tradition, Notre-Dame de Bohain (pays de Soissons), avait le pouvoir d'aider les petits enfants à marcher. Tous les ans, le 15 août, le jour de la fête de l'Assomption, la paroisse de Mévergnies se rendait en procession à l'oratoire. D'où le nom donné à la « rue de la procession » menant vers la chapelle.

N.B : Durant l'Ancien Régime, cette chapelle se trouvait à proximité de l'ancienne ferme dite de « Frésignies », un arrière-fief de la seigneurie de Brugelette, d'où son deuxième nom.

Emilie Nisolle

Bibliographie : CANNUYER Christian, Chapelles et clavaires du terroir brugelettois (Attre, Brugelette, Cambron-Casteau, Gages et Mévergnies), Brugelette, 1992.

 

  • eglbrugelette1

Cambron-Casteau

Détails

eglcambron1

Personne relais pour la paroisse de Cambron-Casteau : Josse BASTIEN - Rue du Berceau, 25 - 068 45 44 09 -

Eglise Saint-Vincent

Datée de la fin du XIIIe siècle et du début du XIVe siècle, l'église de Cambron-Casteau est un monument de style gothique. Elle est repérée au sein des monuments classés par la Province. A l'origine, elle dépendait du chapitre de Saint-Vincent de Soignies, d'où l'origine du nom de son Saint Patron.

Au départ, l'édifice se composait d'une tour, d'une nef de quatre travées, de bas-côtés et d'un chœur. Réalisée en moellons régionaux, la bâtisse a subi quelques modifications en 1737 au niveau de sa décoration et de sa toiture couvrant la nef et les bas-côtés.

Restaurée et agrandie en 1902-1903, le bâtiment fût modifié en fonction d'un schéma néo-gothique, sous la direction de l'architecte tournaisien Constant Sonneville. En effet, les colonnes de la nef ont été remplacées. Parmi le mobilier, un autel surmonté d'un retable néo-gothique est daté de 1910-1912. Il représente les épisodes de la Récolte de la Manne et de la Multiplication des pains. Cette œuvre est attribuée au sculpteur Dehin, originaire de Liège. Cette église reste un petit bijou de notre patrimoine régional !

Emilie Nisolle

 

  • eglcambron1
  • eglcambron2

 

Gages

Détails

eglgages1

Personne relais pour la paroisse de Gages : Jacqueline LEGRAND-BASTIEN - Avenue des Cerisiers, 46 - 068 45 40 25 -

Eglise Saint-Lambert

Le bâtiment, édifié en 1785, était à l'époque en charge de l'abbaye d'Anchin. Cet édifice est dédié à Saint-Lambert, qui était-il ?

Saint Lambert, né au VIIe siècle à Maastricht, est reconnu comme l'évangélisateur du diocèse de Tongres-Maastricht, région du royaume franc. Il a soutenu la création de nombreux monastères, dont celui de sainte Landrada. La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège fut construite sur les lieux de l'assassinat de Lambert.

De plan basilical, l'église est munie d'une tour englobée par des collatéraux, une nef à quatre travées et un chœur encadré de deux sacristies. La décoration intérieure du bâtiment est caractérisée par le Style Louis XVI. La voûte, munie d'arcs cintrés, repose sur des colonnes dites toscanes. En 1970, suite à une violente tempête, des mesures de restauration furent entreprises. Son patrimoine dispose d'un reliquaire-cylindre daté du XVIIe et XVIIIe siècles. Sur les pignons sont présents les noms de Sainte Sibille et Saint Lambert. L'autel majeur et les deux latéraux sont de style Louis XVI, ce dernier est reconnaissable par ses formes classiques et épurées.

Emilie Nisolle

Bibliographie : LEQUEUX Jean-Marie, Répertoire photographique du mobilier des sanctuaires de Belgique (Province de Hainaut – Canton de Lens), Bruxelles, 1980.

 

  • eglgages1
  • eglgages2

 

Mevergnies

Détails

eglmevergnies1

Personne relais pour la paroisse de Mévergnies : Huguette DE STAERCKE - Rue des Couturettes 23 - 068 45 52 17 -

Eglise Saints-Gervais-et-Protais

Saints du Ier siècle, contemporains de l'empereur Néron : Gervais et Protais, frères jumeaux, étaient les fils de Saint Vital de Ravenne et de Valérie la bienheureuse. Ils vivaient sous le règne de l'empereur Néron. Ils furent tous deux sacrifiés en martyr pour avoir refusé l'adoration d'idoles.

De style néo-classique, l'église de Mévergnies a été construite en 1838 par l'entrepreneur Pierre Joseph Delcubonde, après la démolition de l'ancien bâtiment. La datation est vérifiable par la dédicace présente au-dessus de l'entrée. Les travaux du « nouvel » édifice furent terminé en 1839. Le pavement intérieur est réalisé en pierres de Basècles. La structure de l'église se compose d'une tour partiellement engagée dans le corps de l'édifice, d'un vaisseau à quatre travées, et d'un chœur semi-circulaire.

Le patrimoine de cette église mérite toute notre attention, notamment par rapport à ses autels latéraux et l'ensemble de son mobilier cultuel.

Emilie Nisolle

Bibliographie : Le Patrimoine Monumental de la Belgique (Wallonie/Hainaut Ath-att. B-F), vol.13, t.2, Liège, 1988, p. 525-526 - LEQUEUX J.-M., Répertoire Photographique de Mobilier des Sanctuaires de Belgique (Province de Hainaut – Canton de Len s), Bruxelles, 1980, p. 16- 21.

 

  • eglmevergnies1

 

   
   

Agenda et horaires  

Si vous désirez connaître les heures et lieux des prochaines Messes dans le Doyenné, cliquez ICI.

Si vous désirez connaître les heures et lieux des prochaines Activités catéchétiques pour vos enfants, cliquez ICI.

Si vous désirez connaître les heures et lieux des prochaines Autres activités dans le Doyenné (films, conférences,…), cliquez ICI.

   
Si vous souhaitez recevoir par mail le Courrier du Doyenné, inscrivez-vous ici.
   
© 2014 BandBTnD

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés.
Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment les supprimer , consultez notre politique de confidentialité : Voir ici .

J'accepte les cookies de ce site .

Information