Nouvelles de nos Clochers

Détails

Logo refondation

 

Prochaine étape dans le processus de Refondation de l'Unité pastorale de Chièvres-Brugelette

Assemblée des Groupes de travail (voir les rapports précédents ICI et ICI) pour la présentation du projet de "Carnet de route" :

Mardi 30 mai - 19h00 - Eglise de Chièvres

 

Détails

Logo refondation

Une nouvelle rubrique qui nous accompagnera durant toute cette année particulière : chaque semaine, quelques mots pour mieux comprendre ce processus qui va configurer notre Diocèse de Tournai et chacune de nos Unités pastorales pour l’avenir…
 

Dans un premier article (voir ICI), vous pouviez trouver

1) le mot d'accueil de M. le Doyen lors de la grande assemblée décanale de lancement du processus "Refondation" dans notre Doyenné, qui s'est tenue à Tongre-Nore-Dame le 07 octobre 2016.
2) le déroulement du début du processus : mise en place de quatre "Groupes de travail" et les thématiques proposées à leur réflexion.
 

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Le 07 octobre, s’est donc déroulée une grande assemblée à laquelle tous les paroissiens étaient conviés. Les participants étaient invités à s’inscrire dans un « Groupe de Travail » (GT), chaque GT ayant à travailler l’un des quatre thèmes proposés :
GT1 : Paroisse nouvelle & clochers (potentialité de chaque clocher, personnes-relais et conseil pastoral, gestion des biens, centre pastoral,…)
GT2 : Paroisse nouvelle & célébrations (messes dominicales, place de l’Eucharistie dominicale, équipe liturgique,…)
GT3 : Paroisse nouvelle & annonce (catéchèse, pastorale des jeunes, enseignement, équipe de l’initiation chrétienne,…)
GT4 : Paroisse nouvelle & Service (diaconie, accueil, solidarité, relations, communication, équipe de la diaconie,…)
 
Pour rappel aussi, ces thèmes de réflexion avaient été formulés en termes de questions, avalisées par l’EAP et par les responsables diocésains qui suivent notre unité pastorale (M. le Vicaire épiscopal Jean-Pierre Lorette et M. Stanislas Deprez), et qui ont été publiées dans une brochure disponible au fond des églises ou sur notre site internet (voir premier article).
 
Les GT se sont alors réunis plusieurs fois, chacun à son rythme, avec la mission de travailler les questions proposées pour chaque thème. Nous en sommes là…
 
A partir de maintenant, chaque groupe de travail doit pouvoir émettre des propositions de réponse aux questions qui avaient été posées. 
 
Une nouvelle phase dans le travail a commencé cette semaine : les 7 animateurs des groupes de travail, qui sont également les membres de l’EAP, se rassemblent avec les responsables diocésains pour préparer une soirée de rencontre des quatre groupes de travail, soirée au cours de laquelle les propositions de chaque GT seront présentées, discutées, amendées... Ensuite, une ultime rencontre rassemblera chaque GT séparément afin de procéder ou pas à une correction de ses propositions à la lumière de ce qui aura été dit dans la réunion commune. 
 
A ce moment-là, les propositions seront remises par les GT à l’EAP et aux responsables diocésains en vue de la rédaction du « Carnet de route ». Les GT auront terminé leur mission et seront alors automatiquement dissous. Déjà un grand merci à tous ceux qui auront participé à ces GT ! 
 
Une troisième phase pourra commencer : l’EAP et l’équipe diocésaine prendront la main en vue de la rédaction du « carnet de route » qui sera présenté à Mgr Harpigny ; ce carnet de propositions pour les trois années futures sera retravaillé jusqu’au moment où notre Evêque l’avalisera.  
 
Et cela nous conduira à la grande célébration au cours de laquelle notre Evêque viendra inaugurer l’Unité Pastorale Refondée. Notez déjà la date : ce sera le dimanche 15 octobre 2017, à 10h00, en l’église St-Martin, de Chièvres
 
En attendant, merci à chacun de continuer à porter ce grand processus de refondation de notre unité pastorale dans la prière… 
 
Doyen Patrick Willocq
Détails

Logo refondation

Une nouvelle rubrique qui nous accompagnera durant toute cette année particulière : chaque semaine, quelques mots pour mieux comprendre ce processus qui va configurer notre Diocèse de Tournai et chacune de nos Unités pastorales pour l’avenir…
 
Mgr Guy Harpigny, Cahier des Décrets synodaux, Décret 33
 

33. La célébration essentielle du dimanche est l’eucharistie, en mémoire du mystère pascal du Christ. L’Église célèbre la résurrection du Seigneur, le premier jour de la semaine, partout dans l’univers. A cette célébration, les familles, les jeunes, les catéchumènes et les recommençants apportent une fraîcheur pour découvrir le sens profond de la liturgie. Les écouter pour connaître leurs questions, leurs réactions entraîne souvent à percevoir la pertinence des grands moments de l’action liturgique, la recherche de Dieu, la joie de vivre ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu et au partage du Corps et du Sang du Christ. Chaque future paroisse nouvelle désignera un lieu de culte où, de manière systématique, l’eucharistie sera célébrée chaque dimanche. Pour les autres lieux de culte, un discernement s’impose : où célébrer l’eucharistie chaque dimanche ? Si, pour plusieurs raisons, il est impossible de célébrer l’eucharistie, un groupe de travail sera mis en place avec l’accord de l’évêque pour mener une réflexion. Au terme de la réflexion, des décisions concrètes verront le jour.

 
* * *
 
ASSEMBLEE DECANALE
POUR LE LANCEMENT DE LA REFONDATION
07 octobre 2016
Mot d'accueil du Doyen
 
Bonjour à tous, et merci à chacun/e de s’être rendu disponible pour cette rencontre, importante pour l’avenir de notre unité pastorale de Chièvres-Brugelette !
 
Rappelez-vous… 
 
Le Synode diocésain s’est tenu de 2011 à 2013 ; il s’est déroulé en trois temps :
1) En 2011-2012 s’est déroulée une large consultation des chrétiens du Hainaut via des équipes synodales qui se sont mises en place dans tous les lieux d’Eglise, notamment dans notre unité pastorale, équipes synodales qui ont rédigé plus de 1000 pages de propositions…
2) En 2012-2013 ont eu lieu cinq sessions de l’assemblée synodale qui comprenait autour de notre Evêque, environ 100 prêtres et 300 laïcs, sessions au cours desquelles les propositions des équipes synodales ont été analysées, amendées et finalement votées… afin de former un « Cahier des orientations pastorales et des propositions d’actions concrètes », qui a été remis à notre Evêque…
3) Le 30 novembre 2013, notre Evêque promulguait le « Cahier des Décrets synodaux » qu’il avait rédigé à partir des orientations et propositions concrètes qui lui avaient été remises… Plusieurs problématiques structurent ce Cahier : les lieux source… les personnes, dont le peuple de Dieu, la vie consacrée, les ministres ordonnés, les jeunes et les familles… les conseils assurant la gouvernance et la communication… et enfin, ce qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui, les paroisses…
 
Mgr GUY HARPIGNY écrivait : la mission « dévolue à la paroisse, c’est aujourd’hui à l’échelle d’une unité pastorale que nous sommes vraiment capables de l’exercer en Hainaut. Dès lors, rejoignant la volonté de l’assemblée synodale d’avancer plus résolument dans la voie des unités pastorales, il devient logique d’appeler PAROISSE ce que nous désignons par UNITE PASTORALE. Cette logique conduit à situer autrement les 576 paroisses que compte aujourd’hui notre diocèse : non plus comme 576 communautés signifiantes et capables d’exercer de façon autarcique leur mission spécifique… mais comme des membres différents et actifs d’une même et unique communauté locale plus large et signifiante, formant à l’échelon local et en lien avec le diocèse, le Corps du Christ… Les catholiques du diocèse de Tournai sont dès lors invités à renoncer définitivement à un modèle de paroisse qui collait à un quartier ou un village. Ce modèle a porté des fruits immenses durant des siècles, mais ne correspond plus à la vie de nos contemporains ni à notre organisation sociale… » Et l’Evêque d’ajouter : « Il s’agit de discerner comment, comme chrétiens, comme communautés ecclésiales, nous sommes, dans le Christ, sacrement, signe et moyen, dans l’annonce du Christ et de son Evangile ; dans la célébration du Seigneur, de sa Pâque en particulier ; dans le service de tous, des pauvres et des blessés de l’existence, qu’ils soient catholiques ou pas… »
 
Pour aborder cette question sur le plan des paroisses et unités pastorales, un processus appelé « Refondation » a été élaboré et lancé en 2015 : « Non sans audace, les décrets du synode osent franchir un pas qui devient logique : que les 49 unités pastorales du diocèse de Tournai deviennent 49 paroisses ; que les actuelles paroisses (au nombre de 576 !) se considèrent comme des « clochers » ou cellules des paroisses nouvelles ; que les 7 régions pastorales actuelles deviennent les 7 doyennés que comptera désormais notre diocèse. », écrira le Vicaire épiscopal Jean-Pierre LORETTE qui accompagnera notre doyenné toute cette année ; il ira plus loin dans son explication dans quelques instants, mais je le remercie déjà en votre nom à tous, pour ce temps qu’il a déjà consacré et qu’il consacrera encore à notre UP, pour ses conseils précieux aussi pour que cette démarche de « Refondation » se réalise de la façon la plus harmonieuse.
 
Châtelineau, Morlanwelz, Lens, Tournai-est, le Centre-Soignies, Tournai, Péruwelz, Courcelles, Mons, le Val d’Haine, le Val de l’Escaut… Autant de régions ou d’unités pastorales qui ont déjà vécu ce processus, cette année « Refondation ». En cette rentrée 2016-2017, ce sont les doyennés des régions pastorales d’Ath et de Thudinie qui se lancent dans l’aventure…
 
Jeudi 22 septembre, les doyennés d’Ath, Frasnes, Enghien, Lessines, Beloeil et Chièvres-Brugelette se réunissaient à la Basilique avec notre Evêque et le doyen principal Benoît Lobet pour lancer le processus pour toute la région pastorale.
 
Le dimanche 11 septembre, notre Vicaire général, M. l’abbé Olivier FRÖHLICH, nous avait rejoint à l’occasion de la maintenant traditionnelle « Messe de rentrée pastorale du Doyenné » coïncidant avec son pèlerinage auprès de Notre-Dame de Tongre ; nous avions voulu de cette manière lancer la démarche « Refondation » dans l’action de grâce de l’Eucharistie.
 
Sans doute en septembre/octobre 2017, notre Evêque reviendra pour lancer officiellement la « paroisse nouvelle » de Chièvres-Brugelette.
 
Entre ces deux moments, une année de réflexion, de débats et de propositions… Le processus va vous être expliqué dans quelques instants par celui qui sera notre « stimulant », notre « moteur », notre « référence » aussi durant toute cette année, M. Stanislas DEPREZ, philosophe de formation (un sage donc… il nous faut bien cela…) et membre de l’équipe diocésaine porteuse du projet. Je le remercie aussi très chaleureusement en votre nom à tous…
 
Enfin, je voudrais déjà remercier l’Equipe d’Animation pastorale du Doyenné : Liliane, Christel, Jacqueline, Valérie, Philippe, Jean-Claude et Bernard ; avec Stanislas, ils ont déjà beaucoup travaillé de façon invisible dans les réunions préparatoires qui ont eu lieu en vue de préparer cette soirée, et ils seront particulièrement sollicités durant toute cette année pour animer les groupes de travail, pour synthétiser les propositions, pour finalement faire que cette année « Refondation » porte des fruits de l’Esprit Saint parmi nous… Merci à eux aussi de votre part à tous !
 
Je termine… Mardi, nous célébrions la mémoire de St François d’Assise : pensant à notre année Refondation, j’ai été interpellé par la Prière après la Communion ; elle disait :
« Accorde-nous, Seigneur,
qu’en imitant la charité de saint François
et la générosité de son cœur d’apôtre,
nous fassions servir au salut de tous
les grâces que ton amour nous a données… »
 
Ce sera ma prière pour vous et pour toute notre future paroisse nouvelle durant cette année « Refondation »…
 
Je vous remercie !
Doyen Patrick Willocq
 
* * *
 
A l’issue de l’Assemblée décanale de lancement du processus « Refondation » dans notre Unité pastorale (future paroisse nouvelle) de Chièvres-Brugelette, quatre thématiques de travail ont été proposées ; ces thématiques seront travaillées par quatre Groupes de travail. L’animation de ces groupes de travail sera assurée par des membres de l’Equipe d’Animation pastorale (EAP) du Doyenné.
 
Dans un premier temps, chacun de ces groupes de travail se réunira trois fois afin d’étudier la thématique donnée, d’en discuter et finalement de rédiger des propositions concrètes.
 
Une quatrième réunion aura lieu avec les quatre groupes de travail ensemble : les propositions de chaque groupe seront présentées aux autres groupes, adoptées ou amendées par ceux-ci.
 
Une cinquième réunion permettra à chaque groupe de travail de finaliser ses propositions, en tenant compte de ce qui aura été dit dans la quatrième rencontre.
 
Les propositions finalisées seront alors retravaillées par l’Equipe diocésaine (M. Stanislas Deprez et M. le Vicaire épiscopal Jean-Pierre Lorette) et l’Equipe d’animations pastorale du Doyenné en vue de rédiger un « Carnet de route ». Ce « carnet de route » sera alors présenté à Monseigneur Harpigny qui le relira, le corrigera éventuellement, avant que ce travail ne soit présenté à l’ensemble de ceux qui y auront travaillé.
 
Finalement, ce carnet de route sera remis par notre Evêque à l’Equipe d’animation pastorale lors de la grande célébration qui nous réunira en septembre/octobre 2017 et qui lancera la « Paroisse nouvelle de Chièvres-Brugelette ».
 
*
 
La première réunion des quatre groupes de travail est fixée au mercredi 16 novembre, à 19h30, en l’église St-Martin, de Chièvres.
 
Au terme de l’assemblée décanale de ce vendredi 07 octobre, plusieurs ont souhaité pouvoir relire les quatre thématiques proposées, afin de choisir dans quel groupe de travail ils vont s’inscrire. Vous trouverez donc ci-dessous les quatre thèmes proposés à la réflexion.
 
GROUPES DE TRAVAIL
 
Groupe de travail n° 1 - Paroisse nouvelle & Clochers (animateurs : Bernard et Christel)
 
• Chaque « clocher » (anciennement : paroisse) est une cellule du corps qu’est la « paroisse nouvelle » (anciennement : Unité Pastorale - en abrégé : UP) (décrets 1, 2, 3 et 5).
Dans un regard le plus objectif possible, qu’est-ce que chaque « clocher » peut apporter à la vitalité de la « paroisse nouvelle » ?
 
• Chaque « clocher » sera représenté, pendant une durée de 3 ans, par une « personne-relais » au sein du « Conseil pastoral » unique de la « paroisse nouvelle » (décrets 7-8).
Comment discerner la personne qui représentera chaque « clocher » ? Comment penser l’articulation « Conseil pastoral » et « Secrétariat décanal » ?
 
• Le système mis en place actuellement pour la gestion des biens (le conseil économique composé d’un trésorier paroissial pour chaque clocher, avec un/des compte/s propre/s pour chaque clocher) est-il le mieux ajusté à la situation de la paroisse nouvelle (décret 12) ?
 
• Chaque « paroisse nouvelle » devra développer un « centre pastoral » (décrets 11 et 58).
La situation actuellement en place dans l’unité pastorale (3 lieux :
+ Chièvres [réunions, totalité de la catéchèse, bureau de l’Animatrice en pastorale]
+ Tongre-Notre-Dame [catéchèses et formations d’adultes, accueil des pèlerins]
+ Vaudignies [grande salle pour soupers et réunions, prêtée à l’école paroissiale avec utilisation journalière]
est-elle la mieux ajustée à la situation de la paroisse nouvelle ?
 
Groupe de travail n°2 – Paroisse nouvelle & Célébrations (animateurs : Jacqueline et Liliane)
 
• Chaque « clocher » (anciennement : paroisse) est une cellule du corps qu’est la « paroisse nouvelle » (anciennement : UP) (décrets 1, 2 et 3).
Que peut assurer chaque clocher dans son église en matière de célébrations ? Les célébrations « minimales » (messes dominicales, messes en semaine, autres célébrations sacramentelles) sont-elles assurées dans la paroisse nouvelle ?
 
• Depuis plusieurs années, nous avons mis en place un système pour les Messes dominicales : messes (en tournante) du samedi soir, messes (fixes avec exceptions) le dimanche, messes (fixes) en semaine.
Ce système est-il le mieux ajusté à ce qu’est une paroisse nouvelle ?
Comment résoudre l’équation posée par l’Evêque : « chaque dimanche et jour de fête, une Messe au même endroit et à heure fixe » ?
 
• La « paroisse nouvelle » aura « une équipe liturgique sous la responsabilité directe du curé » (décret 9).
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) les personnes qui composeront cette équipe liturgique de la paroisse nouvelle ?
 
Groupe de travail n°3 – Paroisse nouvelle & Annonce (Catéchèse – Pastorale des Jeunes – Enseignement) (animateurs : Valérie et Philippe)
 
• Chaque « clocher » (anciennement : paroisse) est une cellule du corps qu’est la « paroisse nouvelle » (anciennement : UP) (décrets 1, 2 et 3). Par un travail s’étalant sur plusieurs années, nous avons mis en place un système de catéchèse initiatique respectant le plan catéchétique diocésain et tenant compte des ressources humaines disponibles dans l’UP; ce système a été établi dans une dynamique « UP – Paroisses », « donc « Paroisse nouvelle – Clochers ».
Une problématique reste : dans la paroisse nouvelle, comment faciliter la transition de la catéchèse initiatique (jusque environ 10 ans) à une pastorale des jeunes (à partir de 10 ans) ?
 
• La « paroisse nouvelle » aura « une équipe de l’initiation chrétienne et de la catéchèse dont le/la responsable recevra de l’évêque un mandat de 3 ans » (décret 9). Dans les unités pastorales disposant déjà d’un/e animateur/trice en pastorale nommé/e par l’évêque pour le service de la catéchèse de l’initiation chrétienne, c’est lui/elle qui, par définition, est le/la responsable de l’équipe de l’initiation chrétienne et de la catéchèse.
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) les autres personnes qui composeront cette équipe de l’initiation chrétienne dans la paroisse nouvelle ?
 
• Quels moyens concrets et réalistes pourraient se mettre en place dans la paroisse nouvelle pour créer une synergie entre catéchèse initiatique, pastorale des jeunes et écoles (décret 10) ?
 
• Chaque « secteur de la mission de l’Eglise » sera représenté, pendant une durée de 3 ans, au sein du « Conseil pastoral » unique de la « paroisse nouvelle » (décret 7).
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) la/les personne/s qui représentera/ont le secteur « Annonce » (Catéchèse, Pastorale des Jeunes, Enseignement) dans le conseil pastoral de la paroisse nouvelle ?
 
Groupe de travail n°4 – Paroisse nouvelle & Service (Diaconie – Accueil – Solidarité – Relations – Communication) (animateur : Jean-Claude)
 
• Chaque « clocher » (anciennement : paroisse) est une cellule du corps qu’est la « paroisse nouvelle » (anciennement : UP) (décrets 1, 2 et 3). Pour éviter une centralisation que personne ne souhaite et qui risquerait de diluer le clocher dans la grande paroisse nouvelle, l’accueil des personnes et de leurs demandes/questions, et la communication semblent deux éléments essentiels.
Comment pouvons-nous améliorer l’accueil dans nos clochers pour qu’il devienne une « courroie de transmission » agréable dans la paroisse nouvelle (décret 3) ?
La communication (décrets 23, 24 et 25) telle que mise en place maintenant (site, newsletter, Courrier du Doyenné, annonces aux messes) est-elle la plus ajustée à la paroisse nouvelle ?
Serait-il possible de constituer une équipe fixe « Communication » ?
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) le/la « responsable Communications » de la « paroisse nouvelle » (décret 24) ?
 
• Le souci des « souffrants » est une préoccupation évangélique essentielle. Il se décline en plusieurs directions :
1) le souci des personnes fragilisées par l’âge et/ou la maladie ;
2) le souci des personnes victimes de la pauvreté matérielle ;
3) le souci des personnes fragilisées sur un plan spirituel (notamment à cause de la solitude, mais aussi d’un manque de soutien spirituel).
Ce que nous connaissons aujourd’hui dans notre UP comme services pour accompagner ces personnes
1) Visiteurs de malades ou accompagnement dans les Maisons de repos ;
2) Réponses apportées aux demandes d’aide matérielle ;
3) Accompagnement spirituel et Sacrement de Réconciliation
nous semble-t-il adapté à la paroisse nouvelle ? Dans quelle/s direction/s conviendrait-il de chercher pour améliorer notre proposition ?
 
• La « paroisse nouvelle » aura « une équipe de la diaconie dont le responsable recevra de l’évêque un mandat de 3 ans » (décret 9).
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) les personnes qui composeront cette équipe de la diaconie dans la paroisse nouvelle ?
 
• Chaque « secteur de la mission de l’Eglise » sera représenté, pendant une durée de 3 ans, au sein du « Conseil pastoral » unique de la « paroisse nouvelle » (décret 7).
Comment discerner (= sur quels critères de discernement) la/les personne/s qui représentera/ront le secteur « Service » (Diaconie, Accueil, Solidarité, Relations, Communication) dans le conseil pastoral de la paroisse nouvelle ?

A ne pas oublier :

PREMIERE REUNION DES QUATRE GROUPES DE TRAVAIL
MERCREDI 16 NOVEMBRE – 19H30 – EGLISE DE CHIEVRES

Détails

Pour soutenir notre "Courrier du Doyenné",

7 € (ou plus...) dans une enveloppe déposée

dans le panier de la collecte à l'église

ou versés sur le compte

BE73 7320 2915 9160 (Unité pastorale de Chièvres)

suffisent pour l'année...

Merci !

   

Carnet de route  

CarnetdeRoute

   

Inscription Courrier du Doyenné

Si vous souhaitez recevoir par mail le Courrier du Doyenné, inscrivez-vous ici.
   
© 2014 BandBTnD

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés.
Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment les supprimer , consultez notre politique de confidentialité : Voir ici .

J'accepte les cookies de ce site .

Information